se_module_calendrier_114 - style=default - background=
<<   201611<201710 novembre 2017 >201712   >>201811
lu ma me je ve sa di
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
114201711

L'aviron, sport complet

L'aviron, sport de glisse, est une activité de plein air, de loisir et de compétition.  Considéré comme sport complet, il mobilise quasiment tous les muscles du corps et exige puissance, souplesse, technique ainsi qu'une bonne coordination gestuelle.  Il allie aux qualités physiques des qualités intellectuelles.  En effet, notre discipline est une extraordinaire école d'humilité et d'esprit d'équipe où l'effort de chacun est indispensable à la performance finale.  La barreur et les rameurs ne doivent faire qu'un.

L'objectif poursuivi par le rameur est de se déplacer sur l'eau au moyen d'un bateau et d'avirons.  Pour y arriver, il doit en permanence propulser, équilibrer, diriger son embarcation et coordonner l'ensemble "rameur / bateau / avirons".

Le coup d'aviron se décompose en deux phases: la phase de propulsion (ou phase d'appui) et la phase de replacement (ou phase de retour).

La phase de propulsion

Elle débute par l'immersion de la palette dans l'eau.  Le rameur crée ainsi un point d'appui qui va permettre la propulsion.  Cette position est dite "sur l'avant". La propulsion est générée par la poussée des jambes sur la barre de pieds, suivie de l'ouverture du haut du corps puis de la traction des bras.

La phase de propulsion se termine avec le dégagé (ou position dite "sur l'arrière") qui consiste à extraire la pelle de l'eau.

La phase de replacement

Cette phase consiste à replacer le corps dans la position "sur l'avant".  Elle débute au dégagé et se termine quand les palettes sont immergées dans l'eau au début de la phase d'appui.

Il s'agit de replacer d'abord les bras, puis le haut de corps et enfin de plier les jambes à l'aide de la coulisse pour se mettre "sur l'avant".

Bateaux d'initiation

Les premières séances se déroulent dans des yolettes (embarcations de quatre rameurs et un barreur).  Ces bateaux sont spécialement conçus pour que la découverte se fasse en toute sécurité.

Bateaux fins pour une pratique régulière et confirmée

Bateaux de pointe: le rameur est équipé d'un seul aviron beaucoup plus grand qu'un aviron de couple.  Ce secteur est interdit aux minimes car l'aviron de pointe pourrait entraîner des problèmes de dos pour des rameurs en pleine croissance.

- Le deux sans barreur ou pair oar (2-) - c'est le bateau le plus technique avec le skiff.  Il demande une très grande maîtrise technique ainsi qu'une grande confiance en l'autre puisque si l'un des rameurs fait une fausse pelle, ce bateau de 27 kg se retourne immédiatement.

- Le deux barré (2+) - c'est le bateau le plus lent qui existe.  Il n'est en général présent qu'aux Championnats de France car il demande une préparation physique très grande, du fait du poids élevé du bateau (32 kg) auquel il faut rajouter le poids du barreur.

- Le quatre sans barreur (4-) - léger (50 kg) et maniable, il est assez rapide et dispose d'une barre dirigée par l'un des rameurs.  Il demande également une grande coordination ainsi qu'un équipage homogène afin d'assurer une poussée similaire des deux côtés (babard et tribord).

- Le quatre barré (4+) - similaire au quarte sans barreur, il est plus lent car il faut rajouter le poids du barreur.

- Le huit barré (8+) - c'est le bateau olympique le plus rapide: il peut atteindre jusuq'à 30km/h quand il accueil des rameurs internationaux à son bord.  Il mesure jusqu'à 18m et pèse pus de 96kg.  Composé de huit rameurs et d'un barreur, on dit qu'il est le "bateau roi" de l'aviron.  Les courses les plus prestigieuses telles que Oxford-Cambridge se font en Huit.  La prinsipale difficulté est d'avoir un équipage homogène et synchrone.

Bateaux de couple:  le rameur a un aviron dans chaque main.  Ce sont les bateaux les plus utilisés.

- Le skiff (1x) - seul bateau à n'accueillir qu'un seul rameur, le skiff mesure environ 8 m et pèse 14 kg.  En compétition, le skiff est très utilisé car il permet de refléter la performance personnelle du rameur.  C'est un bateau à la fois très technique et très physique.

- Le double scull (2x) - composé de deux rameurs, le double mesure environ 10 m et pèse 27 kg.  C'est le bateau long le plus représenté en régate car le plus facile à monter dans un club.  Le niveau en compétition est élevé, et la technique pour propulser efficacement le bateau est longue à acquérir.

- Le quatre de couple sans barreur (4x) - ce bateau de 52 kg nécessite une bonne dose de technicité afin d'assurer une bonne précision et coordination entre les rameurs.

Le quatre de couple avec barreur (4x+) - non représenté aux Jeux Olympiques, ce bateau est notamment utilisé en compétion chez les minimes.  Le barreur se situe à l'avant ou à l'arrière de l'embarcation, selon les constructeurs.  Dans le cas où le barreur est allongé dans le nez du bateau, il ne doit pas porter de gilet de sauvetage au risque de rester coincé en cas de retournement.

Le huit barré (8x+) - non représenté aux Jeux Olympiques, ce bateau est utilisé pour les équipages Loisirs qui ne disposent pas forcément de la technique nécessaire pour un Huit de pointe, et pour les les minimes qui ne peuvent pas concourir dans des bateaux de pointe.